• Black Label, le show de Laetitia Guenaou et Christophe Gaillet
  • Black Label, le show de Laetitia Guenaou et Christophe Gaillet

  • Black Label, le show de Laetitia Guenaou et Christophe Gaillet
  • C’est le 13 septembre dernier que la Haute Coiffure française présentait au Carrousel du Louvre sa collection Automne Hiver 2015. Un show a retenu toute l’attention de Livecoiffure : BLACK LABEL interprété par les deux magiciens Laetitia Guenaou et Christophe Gaillet. Nous avons voulu en savoir plus sur l’inspiration et la création de ce show. Interview des deux protagonistes.

    Christine Margossian

  • Laetitia, Christophe, pourquoi ce choix de Black Label ?

    Laetitia Guenaou
    : cette année l’équipe de création de la HCF est partie du constat que la mode et la coiffure ont toujours entretenu des relations très étroites avec la photographie. Pour cela chaque binôme de l’équipe a choisi de s’inspirer de l’univers de cinq photographes : Annie Leibowitz, Gilbert et Georges, Mario Testino, Solve Sundsbo, et pour finir celui que nous avons choisi avec Christophe : Jean-Paul Goude.

    Christophe Gaillet : on connait bien sûr l’égérie de Jean-Paul Goude, Grace Jones, et sa mise en lumière de la femme africaine. Nous-mêmes avons cette sensibilité pour travailler avec des muses noires avec cette idée de réaliser des tableaux trendy avec un zeste de tribal

  • Black Label, le show de Laetitia Guenaou et Christophe Gaillet
  • Vos réalisations texture, matière, volume sont incroyables. Quelles en sont les coulisses techniques ?

    LG : pour ma part j’ai eu envie de travailler les cheveux comme un effet de tissu Bogdan. Avec cette volonté de retrouver aussi des dégradés de couleurs - marron, vert, violet, bleu acier – tel le plumage des oiseaux.
    J’ai d’ailleurs préparé mes extensions comme un millefeuille multicolore. Mes volumes et structures sont un clin d’œil au travail très géométrique de Goude. Il m’a fallu douze mètres d’extensions pour y parvenir et quelques nouvelles expériences pour solidifier mes supports entièrement réalisés en cheveux… en les passant au four par exemple !

  • Laetitia GUENAOU

  • CG : en ce qui me concerne j’ai bien sûr regardé le travail de Jean-Paul Goude mais sans me laisser trop influencer. Je suis monté dans son bateau créatif, j’ai regardé son univers et je me suis laissé porter par des choses assez simples : de la matière lisse, un effet petite tête, notamment avec le bob cut. J’aime assez, pour un show, trouver le petit truc, LE geste magique. Et j’avais cette volonté que les cheveux de mon mannequin changent de couleur au contact de la chaleur de mes fers par exemple ! Et là tout comme Laetitia… j’ai fait mes expériences spéciales dans mon atelier pour obtenir cet effet zébré sur scène avec le lisseur. J’ai aussi recherché à prolonger la colonne vertébrale dans la nuque de nos mannequins pour un effet animal, ethnique…

  • Christophe Gaillet

  • Et pour votre chapeau boubou Laetitia, comment avez-vous procédé ?

    Justement c’est pour cette création que j’ai d’abord travaillé une forme de crâne surdimensionné en cheveux. Ceux que j’ai mis au four (RIRES)… allez je vous dis tout : une tonne de gel fix max + du spray fix design et 15 minutes à 180 degrés. J’ai ensuite préparé sur du tulle trois mètres d’extensions qui se posent sur le crâne de cheveux. Et pour la touche finale j’ai ajouté la structure de Christophe pour le côté « vertébrés » et continuité de la colonne en mode 3D. Mais au-delà de cela comme on estime que l’Afrique est le berceau de l’humanité, entre fouilles archéologiques et squelette, vous nous suivez ?
     

    Bien sûr les amis je vous suis ! Et la deuxième création ?

    LG : là j’ai souhaité pour cette coiffure, au volume positionné sur l’avant visage, exprimer un mélange de matière avec une opposition de cheveux laineux et lisses. Les extensions sont ici cousues sur un bonnet…
     

    Et vous Christophe ?

    CG : j’ai repris mon accessoire, la colonne vertébrale, entièrement recouverte de feuilles d’or pour évoquer le luxe. Puis j’ai travaillé aussi en 3D avec mon effet de frange rose, gris sur une matière légèrement gaufrée. Le challenge, développer en six minutes le volume, trouver l’équilibre de l’ensemble avec le bon geste. Ma volonté : toujours plus d’émotion pour le public…
     

    D’ailleurs question émotion on a bien senti dans le public que quelque chose de particulier se passait dès votre arrivée sur scène non ?

    LG & CG : en effet l’accueil du public, dès notre arrivée sur scène, nous a bouleversés. Comme si l’on pouvait ressentir une satisfaction de voir notre binôme. Il est vrai qu’il y a quelque chose de magique entre nous malgré des univers différents à la base. Dès que l’on se met à travailler ensemble nous sommes en osmose totale. C’est l’alchimie
     

    Une alchimie particulièrement bien mise en scène, avec un stylisme, un maquillage et une muse commune hors du commun ?

    LG & CG : oui il est vrai que pour la mise en scène nous remercions chaleureusement Joël Guillermain, Anne Arnold et tous les maquilleurs de l’équipe, Tania Zekkout pour toutes ses créations pour notre stylisme et Marie notre égérie commune et top model, toute remaquillée en noir. Ce show est un vrai travail d’équipe et de confiance réciproque. Travailler ainsi est un grand bonheur pour nous.

    Merci les artistes de partager avec nous vos secrets de coulisses et de nous avoir confié bien d’autres choses de la vie encore…

  • Black Label show HCF 2015

    Show HCF 2015 de Laetitia Guenaou & Christophe Gaillet. Photo Didier Adam


Newsletter

Pour vous
Toute l'actualité de la coiffure